Ses fondements

Son origine : Né en 1868 en Australie,un jeune acteur de renom, F.Matthias Alexander se trouva pris d’extinction de voix en scène. Devant l’impossibilité d’obtenir une solution médicale à son aphonie,il décida de  chercher seul la cause de ces troubles. Ce n’est qu’après de longs mois d’observation et de recherche de ce qu’il faisait en parlant et en jouant qu’il résolut son problème de voix.

Il venait de découvrir que la mauvaise utilisation de soi affectait les fonctions essentielles de l’organisme.

Ses fondements : Alexander se rendit vite compte que le mauvais usage de soi nous affectait tous à des degrés divers. Nous avons acquis des habitudes  néfastes de nous tenir, de nous mouvoir avec la nuque cassée, la tête rentrée dans les épaules, les épaules tendues et contractées, le dos courbé ou trop cambré,  la poitrine affaissée.

Toutes ces attitudes sont génératrices de douleur et d’altération de l’état général de l’organisme et de dysfonctionnement des organes vitaux.

Une bonne utilisation de soi telle qu’Alexander la définit est la relation juste et dynamique entre la tête , le cou et le dos.


C’est ce qu’il appela le contrôle primaire, car de sa dynamique dépend toute l’organisation du corps et son fonctionnement.

FM Alexander mit en évidence l’interaction constante entre le physique, le mental et l’émotionnel.

Trop souvent la personne est gênée dans son développement par des habitudes néfastes tant physiques que mentales qu’elle a laissées se développer à son insu. La façon dont elle réagit à toute stimulation interne ou externe, dont elle s’utilise dès qu’elle veut faire quelque chose, détermine la qualité de ses actions, de son fonctionnement et de ses possibilités d’évolution harmonieuse.